Capteur_sale

L’hôpital Canon a téléphoné, le patient est prêt. J’ai bien hâte de le revoir, je me suis ennuyé.

Sur la photo, ci-haut, on voit très bien à quoi ressemble une photo prise avec un capteur (très) sale. Les picots noirs dans le ciel ne sont pas des oiseaux… ni des ovnis. Sur la version pleine grandeur, c’est bien pire.

Finalement, je n’ai pas fait nettoyer mes objectifs. À près de 400$ pour simplement les mettre dans les mains d’un technicien, j’ai évidemment décliné l’offre.

Et j’ai posé la question à savoir pourquoi le nettoyage du boîtier est gratuit. Réponse : «Ché pas !» Le mystère demeure.