Auteur : photosmax

Se comparer soi-même à un Ford Taurus

Février 1992, à Québec. Mon inséparable copain Simon et moi avons emprunté un peu d’argent à nos proches, obtenu un PPE à la Banque Laurentienne (avec des endosseurs) signé un bail commercial et créé notre studio d’infographie! Avec deux flamboyants Macintosh Quadra, une imprimante laser de professionnels et des licences Photoshop toutes neuves, nous étions lancés en affaires. À 21 ans, plein d’insouciance et de confiance en l’avenir, quelques centaines de dollars et deux clients et quart devant nous, c’était le premier jour de ma vie d’entrepreneur et j’étais certain d’être sur mon X. Ceux qui me connaissent le...

Read More

Lire

Je suis un lecteur. J’ai toujours lu. J’adore ça. Pour mille raisons. Notre belle Agathe a maintenant 11 ans et il faut bien confesser qu’on a utilisé un certain nombre de stratégies pour tenter de l’intéresser à la lecture. J’ai lu avec elle, Sophie lui a lu d’innombrables histoires, on a acheté des livres jeunesse, j’ai installé une application de lecture dans son iPad et je lui ai raconté les histoires que je lisais moi-même. Bien sûr, la compétition est féroce avec les nombreux écrans omniprésents dans nos vies. C’est tellement plus simple de regarder des youtubers faire des...

Read More

2016… ouain. Bof.

Me voici à la fin de la dernière semaine de boulot de 2016, les cadeaux sont sous le sapin, les patins sont aiguisés, le Kobo est rempli de nouveaux livres, les pâtés à la viande de Sophie sont au frigo… quelques dizaines d’heures avant de nous éclipser dans la forêt enneigée. Le temps de vous souhaiter de belles fêtes et de porter le regard sur cette année qui se termine. Cette année 2016 en aura été une «toff». Des amis perdus, des amis qui apprennent à vivre avec un cœur en miette, d’autres qui sont inquiétés par cette saleté de...

Read More

Ode à un sofa

Ô toi, qui meubles mon salon et ma vie. Oui toi, mon sofa adoré. Toi que je désirais depuis le jour où j’ai admiré tes délicieuses courbes sur les pages froissées d’un magazine de salle d’attente. Aucun moyen de te résister… tes dimensions généreuses, ton ossature de tank russe et tes rondeurs bourrées de plumes exerçaient sur moi un pouvoir de séduction beaucoup trop fort. De viles questions monétaires nous ont gardés séparés l’un de l’autre durant plus d’une décennie… mais, jamais tu n’as quitté mon esprit. Car, il faut bien l’admettre, tu n’es pas de ceux qu’on peut...

Read More

Freedom de Jonathan Franzen

Je viens de terminer « Freedom » de Jonathan Frenzen et j’ai eu l’envie de vous parler de ce livre. D’entrée de jeu, je dois dire que j’ai passé un fort agréable moment à m’enfiler ces 700 et quelques pages. J’avais lu son grand succès « Les Corrections » il y a quelques années et j’en gardais un très bon souvenir. À mon avis, cet auteur est un maître doté d’une intelligence de l’humain hors du commun. Ce qui est fascinant avec Franzen, c’est sa magistrale capacité à disséquer un être humain. Dans Freedom, il retourne une famille américaine dans tous les sens pour nous en expliquer toute la complexité. Il utilise différentes formes et bondit d’un personnage à l’autre et d’une époque à l’autre. Avant la dernière page, on a compris les motivations de tous les personnages, pourquoi ils ont agit, comment ils ont accompli leur destin. On comprend l’histoire derrière les comportements, on remonte à l’enfance, aux parents… un travail chirurgical mené de main de maître. Et par-dessus tout, ce qui me plait avec Franzen, c’est que tout se tient très bien, c’est vraiment plausible. Ç’aurait été écrit « biographie » sur la couverture que j’y aurais cru. Une qualité qui fait défaut à bien des romans américains. On trouve dans ce bouquin, en parallèle au récit des agissements de la famille Berglund, une critique de la société américaine, de sa sempiternelle course...

Read More

Les archives photosmax

Les Catégories