Se comparer soi-même à un Ford Taurus

Se comparer soi-même à un Ford Taurus

Discussion

  
  1. Denise says:

    Mon cher Maxime,
    Bonne anniversaire pour tes 25, première année, je suis vraiment très fier et Bertrand le serais aussi.
    Le seul conseil fait attention à toi.🎉🎉

  2. Wow super beau témoignage et félicitations pour tes 25 ans! Tes conseils sont très pertinents, tu fais partie des grands!

  3. Isabelle says:

    Très inspirant et amusant de te lire, je vais suggérer cet article à JD qui en est à sa deuxième année comme entrepreneur et qui m’en paraissent 10, c’est un film d’action où chaque semaine introduise une nouvelle péripétie. Merci pour ton texte ça crinque même le conjoint !

  4. Denis Goulet says:

    J’ai apprécié chacune des lignes de ton témoignage ,
    Tous les jeunes qui pensent,hésitent et hésitent encore devraient lire ton témoignage ..
    Bravo et félicitation

  5. Eric says:

    Très beau texte, en le lisant j’étais un peu nostalgique des débuts de notre aventure! Je dois dire que j’ai été choyé de t’avoir comme associé comment ne pas penser aux nombreuses bouteilles de SOL ingurgitées, à Colette Monette, à la Rolland, à Guy « Métro » Godin, à Jean-Philippe Morin, aux consortiums Banque Nationale-Bell-Desjardins, aux game de Snood, fumer tes petits « menthols », à Tasapopoulos le nom qui inspire confiance!, à l’achat de notre premier portable à crédit en s’endossant mutuellement, notre premier baisé, etc.

    Je ne souhaite pas un autre 25 ans, comme tu le dis si bien « être entrepreneur, ça use son homme », mais plutôt ce que tu incarnes le plus pour moi, le goût de profiter de chaque instant!

    Bravo Max

  6. Simon says:

    Max, tu maîtrises l’art de bien raconter. J’ai lu avec un brin de nostalgie, 😊.

    Pas mal de souvenirs aussi relié à cette période (les mega-bouffes PFK, Les appels de la banquière qui nous mettait « un peu » de pression, les dîners interminables à L’Inox, Elvis, le premier local sur la pente douce, les balades en vélo (dans le dit local), les cellulaires achetés en cachette de Denise ;-), Modeste du Burkina Faso, la passe d’la banane, Transparence vidéo (avec monsieur CSP), les visites quotidiennes de Bertrand, le célèbre call de Jean Nadeau (Ben mange d’la m…!), le petit bureau de Benoit Pelletier, la balade pour aller chercher le sapin de Noël… à pied, les cinq kills à Marathon et à Carmaggedon, Alinou, et j’en oublie les 3/4).

    Bien heureux qu’on aie survécu à tout ça et surtout qu’on soit toujours amis. À très bientôt!

  7. photosmax says:

    Vous me faites plaisir, mes deux «ex» de venir commenter ici et d’écrire ces magnifiques souvenirs. C’est bien pour dire à quel point on a eu du fun… et qu’on a gardé les plus beaux souvenirs de tout ce parcours. Je le dis sans détour : je recommencerai, n’importe quand! Aucun regret.

  8. 25 ans… c’est pas rien ! Bravo pour ce chemin parcouru et surtout, merci de résumer ça ici avec la sagesse qu’on acquière avec le temps 🙂 Toujours aussi plaisant de te lire.

© 2017 - photosmax

Propulsé par WordPress - sur un thème de ThemeShift